Réaliser soi-même le toilettage du Maine Coon : le guide pas à pas

Réaliser soi-même le toilettage du Maine Coon : le guide pas à pas

août 21, 2018 0 Par admin

Un bon toilettage consiste à entretenir toutes les parties du corps du chat, en partant de sa tête et en terminant par sa queue.
D’ailleurs, il est recommandé de vérifier la santé de ses yeux, de ses oreilles, de ses dents, de ses pattes et de ses griffes avant chaque séance de toilettage. Les soins vermifuge peuvent également être combinés avec le toilettage pour maximiser leur efficacité. Voici les étapes essentielles du toilettage du Maine Coon.

Fréquence du toilettage du Maine Coon

Lorsqu’il n’est pas encore propre, le toilettage du Maine Coon doit se faire de manière fréquente et sa litière doit être fréquemment changée. Sinon, un bain tous les quatre mois garantira la propreté du Main Coon et la santé de ses poils.
Contrairement aux autres chats où le bain reste un grand calvaire, le Maine Coon adore l’eau. En été, il se régalera de l’eau de la piscine et il n’hésitera même pas à prendre le bain avec son maître. De ce fait, si la fréquence du bain est en moyenne de 3 à 4 mois chez le Maine Coon, cela sera se fera plus rarement en été.

Nettoyer les yeux à chaque toilettage

Le nettoyage des yeux se fait systématiquement à chaque séance de toilettage. Sinon, il doit se faire une fois par semaine, surtout si le chat a tendance à se barbouiller de boue quand il revient du jardin. Nettoyez le bord des yeux avec des compresses imbibées de sérum physiologique et profitez-en également pour désobstruer ses narines.

Les oreilles

Le Maine Coon a des oreilles portées haut, ce qui facilite la pénétration de saletés à l’intérieur du conduit auditif. Cette intrusion
est la porte ouverte aux infections de l’oreille. Une fois par semaine, nettoyez l’intérieur de la cavité en y introduisant une goutte de lait et en massant doucement le pavillon auriculaire. Les impuretés vont progressivement sortir de l’extérieur de l’oreille. Enlevez délicatement ces saletés à l’aide d’un coton tige.

Les griffes

La taille des griffes fait également partie du toilettage du Maine Coon. Toutefois, elle ne doit pas être systématique. Trop courtes, les griffes abimeront ses coussinets qui auront tendance à se frotter contre le sol et à supporter les chocs. Trop longues, elles vont
être un danger pour le chat et son entourage. Taillez uniquement la pointe de sa griffe en évitant le triangle rose qui est une partie sensible traversée par des vaisseaux. Si jamais cette partie est touchée, appliquez du nitrate d’argent pour arrêter ses saignements.

Défaire les noeuds

Veillez à préserver une température ambiante (environ 36°C) lors du bain du Maine Coon. Prenez le temps de bien démêler ses poils pour ôter les nœuds avant qu’il fasse trempette. Quand ses poils sont mouillés, les nœuds s’accrocheront davantage si bien qu’il deviendra douloureux et difficile de les défaire. Si l’animal s’est privé du brossage pendant une longue période, appliquez de l’huile démêlante et dégraissante sur ses poils pour les adoucir. Ainsi, le peigne passera mieux et les poils se lisseront au passage de l’eau.

Réalisation du shampooing

Le shampooing peut commencer dès que les poils sont démêlés et mouillés. Massez les poils en faisant des mouvements rotatifs
en passant de l’avant du corps à l’arrière-train. Évitez de mouiller ses oreilles et ses yeux, car ces zones sont sensibles aux constituants chimiques des produits nettoyants.

Rinçage et séchage du pelage

Une fois shampooing réalisé, il est temps de rincer tout le pelage pour faire partir les saletés et les microbes. Un rinçage parfait se
ressent lorsque les poils crissent entre les doigts. Pour terminer le toilettage, séchez ses poils à l’air libre ou utilisez un séchoir à faible température tout en brossant ses poils.